Un plan de 1.500 départs volontaires chez Air France

  • A
  • A
Un plan de 1.500 départs volontaires chez Air France
Partagez sur :

Ce plan vise à "s'adapter" à la "baisse d'activité", de l'ordre de 5% pour le transport de passagers et de 15% pour les marchandises.

Redouté par les salariés, le plan de départs volontaires au sein de la compagnie aérienne a été confirmé par la direction vendredi. Air France, qui emploie 63.000 personnes, a en effet annoncé le lancement d'un plan de l'ordre de 1.500 départs volontaires en comité central d'entreprise. Pilotes et mécaniciens en sont exclus.

"Le calendrier et les modalités de ce plan feront l'objet de concertations dès la semaine prochaine, en vue d'une présentation du projet de plan de départs volontaires au Comité central d'Entreprise du 21 octobre", ajoute la direction.

Ce plan vise à "s'adapter" à la "baisse d'activité", de l'ordre de 5% pour le transport de passagers, et de l'ordre de 15% pour le transport de marchandises, a précisé vendredi la direction de la compagnie aérienne. Cette réflexion sur un nouveau modèle a été lancée il y a quelques mois et porte notamment sur les courts et moyens courriers, confrontés à une concurrence accrue avec les TGV et les compagnies low cost.

Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général de la compagnie, avait évoqué le 31 juillet "la possibilité d'un plan social" qui s'appuierait "essentiellement sur le départ volontaire et sur des mesures de mobilité géographique et professionnelle". Le groupe aérien a enregistré au premier trimestre de son exercice 2009/2010 une perte nette de 426 millions d'euros et une perte d'exploitation courante de 496 millions d'euros.

Les syndicats d'Air France redoutaient avant vendredi l'annonce de départs contraints compte tenu de sureffectifs pointés par la direction dans l'activité cargo et chez les hôtesses et stewards.