Un maire augmente de 3.380% les impôts

  • A
  • A
Un maire augmente de 3.380% les impôts
@ MAXPPP
Partagez sur :

Rémy Rebeyrotte, premier citoyen d’Autun, en Bourgogne, souhaite ainsi libérer des terrains.

Certains habitants de la ville d’Autun, située au coeur de la Bourgogne, ont eu une sacrée surprise sur leur feuille d’impôts. Le maire de cette ville de 18.000 habitants, Rémy Rebeyrotte, a augmenté la taxe sur le foncier non bâti de 3.380%, un record national.

L’objectif de la mesure, totalement assumée par le maire, est de libérer des terrains à bâtir pour les jeunes. "Lors du dernier recensement, l’Insee a été formel, nous avons un vrai problème de rétention immobilière, c'est-à-dire que les jeunes familles ne peuvent pas s’installer parce qu’elles ne trouvent pas de terrain à bâtir", a-t-il expliqué au micro d’Europe 1.

"Nous avons 76 hectares de terrain mais ils ne sont pas mis à la vente par leur propriétaire", a-t-il précisé, pour justifier cette mesure qui touche 72 habitants de la commune.

Le mécanisme Borloo

En prenant cette décision, le maire a appliqué le mécanisme de Borloo, datant du 13 juillet 2006. "Nous avons décidé de faire fonctionner le mécanisme Borloo en mettant une surtaxe sur les gens qui ne jouent pas le jeu lorsque leur terrain est classé comme terrain à bâtir (…) Nous posons le problème, c’est le devoir de l’autorité publique de faire en sorte que les jeunes aient un avenir sur notre territoire", a-t-il confié à Europe 1.

D’après le journal local Creusot Infos, l’un des contribuables a vu son avis d’imposition passer de 1.400 à 15.000 euros, et un autre de 1.000 à 14.037 euros. Une "bombe fiscale" qui risque de faire du bruit…