Un lundi noir sur les marchés

  • A
  • A
Un lundi noir sur les marchés
Les places financières miondiales sont sous surveillance lundi.@ REUTERS
Partagez sur :

En perdant 5,42%, Wall Street chute au plus bas depuis 10 mois. Paris a clôturé en recul de 4,68%.

Trois jours après la dégradation de la note américaine par l’agence de notation Standard and Poor’s, la planète financière a connu un lundi noir. Le premier jour d'échanges, depuis l'annonce de l'abaissement de la note de crédit américaine journée, a commencé avec la déroute des indices asiatiques. Puis, entraînées dans le sillage de Wall Street, les places européennes, dont Paris, ont clôturé en baisse. La journée s'est finalement achevée par un plongeon du Dow Jones.

Wall Street à son plus bas niveau depuis dix mois

Lundi soir, le Dow Jones a perdu 5,55% et le Nasdaq 6,90%. La Bourse de New York atteint ainsi son plus bas niveau depuis dix mois. Selon des chiffres provisoires, le Dow Jones Industrial Average a lâché 634,76 points à 10.809,85 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 174,72 points à 2.357,69 points. C'est la première fois depuis octobre que l'indice vedette termine sous la barre des 11.000 points, et sa pire journée en terme de pourcentage depuis décembre 2008, une période noire pour le secteur financier.

La Bourse de New York avait accusé le coup dès son ouverture : le Dow Jones perdant d'entrée 1,66% et le Nasdaq 3,35%. Dans la foulée de Wall Street, la Bourse de Toronto a clôturé en baisse de 4,04% tandis que la Bourse de Sao Paulo chutait de 8% à la fermeture.

11ème séance de baisse consécutive à Paris

Quelques heures auparavant, un vent de panique avait déjà soufflé lors de la clôture des places européennes qui avaient pourtant semblé résister à l'ouverture quelques heures plus tôt. La Bourse de Paris n'a pas échappé au phénomène en finissant très bas avec une chute de 4,68% à 3.125,19 points. Le CAC 40 a lâché 153,37 points à 3.125,19 points, dans un volume d'échanges très fourni de 5,939 milliards d'euros, signant sa onzième séance de baisse consécutive, un nouveau record historique.

La Bourse de Londres a terminé en chute de 3,39%, signant sa troisième séance d'affilée en forte baisse. L'indice Footsie-100 des principales valeurs a lâché 178,94 points pour terminer la séance à 5.068,95 points, son plus bas niveau depuis le 8 juillet 2010.

Francfort et Athènes en chute libre

Francfort a fini sur un plongeon : l'indice vedette Dax a fini lundi en baisse de 5,02% à 5.923,27 points, contre 6.236,16 points vendredi à la clôture. Chute libre encore plus inquiétante à Athènes qui a terminé la séance sur un plongeon de 6%.

L'indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid a terminé, par contre, sur un repli plus modéré, perdant 2,44% à 8.459,4 points. La Bourse de Milan a clôturé sur une baisse du même ordre : 2,43%. La Bourse de Lisbonne a dévissé de 3,13%

Moscou plonge, le Golfe tient le coup

Les deux Bourses de Moscou ont clôturé sur un plongeon lundi : le RTS a terminé la séance sur une chute de 7,84% à 1.657,77 points, tandis que le Micex a clôturé en baisse de 5,50% à 1.499,79 points. La plupart des Bourses des monarchies du Golfe ont clôturé lundi sur de légères baisses après avoir fortement reculé dimanche. Seule la Bourse d'Abou Dhabi a fini dans le vert, gagnant 0,37% à 2.612,8 points. A Dubaï, la Bourse a terminé à -0,76% à 1.437,07 points, une baisse modérée par rapport à dimanche (-3,69%).

L'or en grande forme

Lundi matin, la tendance avait été donnée en Asie, avec des chiffres négatifs sur toutes les places boursières de la région : Tokyo (-2,18%), Shanghai (-3,56%), Séoul (3,82%), Sydney (-2,9%), Hong-Kong (-3,8%).

Dans ce contexte, l'or battait tous ses records, au-dessus de 1.700 dollars l'once, et se traitait autour de 1.713 dollars l'once environ.