Un député UMP met les restaurateurs en colère

  • A
  • A
Un député UMP met les restaurateurs en colère
Partagez sur :

Jacques Le Guen suggère de supprimer un avantage aux restaurateurs au lieu de fiscaliser les indemnités en cas d'accident du travail.

Le député UMP Jacques Le Guen irrite les restaurateurs. L’élu breton suggère de supprimer les exonérations de charges pour les restaurateurs et hôteliers qui nourrissent leur personnel, ce qui rapporterait 150 millions d'euros, au lieu de fiscaliser les indemnités en cas d'accident du travail. Cette exonération porte sur les repas, que tous les restaurants sont obligés d'offrir à leurs employés et vient compenser le fait que pour les autres entreprises, les Tickets restaurants échappent également à la taxation.

"Cette exonération de charges patronales n’a plus lieu d’être étant donné qu’ils ont obtenu une baisse de la TVA dont les consommateurs ne tirent presque aucun bénéfice", estime Jacques Le Guen. Les députés UMP avaient en effet proposé la suppression de ce cette aide en contrepartie de la baisse de la TVA.

Les restaurateurs considèrent que la baisse de la TVA n’a rien à voir avec cet avantage. "Si on le supprime on repart sur une inégalité", considère Christine Pujol, présidente de l'Umih, le principal syndicat de restaurateurs :


Le ministre du Budget Eric Woerth s'est montré peu enthousiaste à cette idée, soulignant dimanche soir sur France 5 qu'elle n'était "pas dans le budget de l'Etat, ni de la Sécurité sociale" pour 2010.

Le député UMP propose en outre qu'un bilan de la baisse de la TVA "en termes d'embauche et de baisse des prix" soit tiré en fin d'année et que celle-ci soit suspendue si les choses n'ont guère évolué. "La baisse de la TVA comporte trois engagements sur trois ans et on ne peut pas les remplir en trois mois. Nous sommes au milieu du chemin en ce qui concerne la baisse des prix", a fait valoir Jean-Pierre Chedal du Synhorcat, deuxième syndicat des restaurateurs.

> Restauration : les prix baissent tout doucement