Triple A : les collectivités inquiètes

  • A
  • A
Triple A : les collectivités inquiètes
Si la France perdait son triple A, cela aurait des conséquences concrètes pour la gestion des collectivités locales.@ Reuters
Partagez sur :

Communes, départements et régions sont également ciblées par les agences de notations.

Il n'y a pas que les Etats qui sont concernés par le triple A. Les collectivités locales aussi sont classées par les agences de notation. En France, une trentaine de communes, régions et départements sont notées. Et, pour elles aussi, l'enjeu est de taille.

Actuellement, seules trois collectivités locales ont encore leur triple A : il s'agit de la ville de Paris, la région Ile-de-France et la région Rhône-Alpes. Pour elles, l'inquiétude est réelle. Selon un responsable de l'agence Fitch, aucune collectivité locale ne pourra en effet conserver son triple A ZOOM - A quoi s'attendre en cas de perte du AAA? " >si la France perd le sien. Pour une raison simple : la moitié du budget de ces collectivités provient directement de l'Etat, sous la forme de transfert ou de subventions.

Si la France perd son triple A, les régions seront concernées

Mais la question de l'éventuelle perte du triple A reste tabou. Bon nombre de maires, de président de conseil généraux refusent d'en parler. Seul Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. "Si la note de la France est dégradée, les régions seront aussi concernées. Donc, nous aurions des difficultés pour emprunter, et le taux des emprunts seraient plus élevés", explique-t-il au micro d'Europe 1.

Concrètement, cela signifierait pour les collectivité des difficultés pour construire des lycées ou aménager les voies ferrées par exemple. Au final, les contribuables pourraient être appelés pour payer la facture. Car, si les collectivités ont des difficultés, leur première tentation sera d'augmenter les impôts locaux.