Triple A : la SNCF et EDF dégradés

  • A
  • A
Triple A : la SNCF et EDF dégradés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans la foulée de l'Etat français, plusieurs entreprises publiques ont connu le même sort.

Après avoir dégradé la note souveraine de la France, Standard and Poor's s'attaque aux entreprises publiques et semi-publiques de l'Hexagone.

Aucune entreprise n'est épargnée par la principale agence de notation mondiale. Le géant de l'électricité EDF et sa filiale RTE ont été abaissées d'un cran à AA- avec perspective stable.

Huit entreprises perdent leur AAA

Au total, huit entreprises ou organisations publiques ou parapubliques ont perdu leur triple A. Réseau Ferré de France (RFF), gestionnaire public des voies de chemins de fer français, l'Unedic (assurance-chômage), la Cades (caisse d'amortissement de la dette sociale) et les hôpitaux de l'AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), ont tous été dégradés d'un cran.

La SNCF n'échappe pas non plus à cette charge. L'entreprise publique a vu sa note baissée d'un cran (AA) avec perspective négative. Cela signifie qu'une nouvelle dégradation pourrait intervenir dans les deux ans. Sans avoir subi de baisse mardi, Aéroports de Paris se situe aussi dans cette perspective négative.

Les marchés insensibles à la dégradation

La dégradation ne s'est pas directement fait sentir pour les entreprises visées. Mardi, au moment de l'annonce de Standard and Poor's, les investisseurs ont conservé leur confiance en eux. ADP a terminé sur une nette hausse de 2,06%, tandis qu'EDF a fini à +1,15%.

Cette décision est la conséquence directe de la perte du triple A par la France : la note des entreprises publiques est en corrélation directe avec la très forte probabilité que l'Etat, actionnaire ou autorité de tutelle vienne à son secours, et l'affaiblissement de ce dernier se répercute normalement sur leur notation.

"L'Unedic, de la même manière que des agences d'Etat comme RFF (Réseau ferré de France), AP-HP ou la Cades (caisse d'amortissement de la dette sociale) ne peut pas être mieux notée que son souverain", a admis son directeur général Vincent Destival.