Travaille chez Mc Do, tu auras un diplôme

  • A
  • A
Travaille chez Mc Do, tu auras un diplôme
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’Education nationale a signé un accord avec le fast-food pour valoriser les acquis des salariés.

Transformer son expérience chez Mc Donald’s en diplôme reconnu, c’est aujourd’hui possible. Le ministère de l’Education nationale et la chaîne de restauration ont signé, mardi, un accord portant sur la validation des acquis de l’expérience. Concrètement, cette convention permet aux "équipiers" du fast-food qui travaillent en caisse ou en cuisine par exemple de majorer leur expérience en un CAP.

Pour les salariés, comme Sofia, c’est un véritable bonheur. La jeune femme de 34 ans a arrêté l’école en troisième et travaille chez Mc Donald’s depuis six ans, en région parisienne. Elle a tout fait pour décrocher son premier diplôme dans ce cadre : un CAP d’agent polyvalent de la restauration.

"Enfin, j’aurai un diplôme dans la main" :

Elle doit encore passer devant un jury à la fin de l’année. Mais ensuite espère que ce diplôme lui ouvrira "les portes de cantines scolaires ou universitaires".

"La deuxième chance de l'Education nationale"

"Tout le monde n'a pas la chance d'aller à l'école jusqu'au diplôme. Or un diplôme, c'est la meilleure arme anti-crise", a assuré le ministre de l'Education nationale. Luc Chatel a expliqué que "l'Education nationale a comme devoir d'offrir une deuxième chance", en rappelant qu'environ 120.000 jeunes quittaient le système éducatif sans qualification chaque année.

Cet accord est un bon point pour le géant américain de la restauration rapide, qui tente de redorer l'image de ses métiers, souvent considérés comme précaires et sans qualifications. "C'est la reconnaissance officielle d'un métier coeur pour Mc Donald's, qui n'a pas souvent été valorisé", s’est réjoui le PDG de McDonald's France, Jean-Pierre Petit.

"Un diplôme, c'est très important. Cela ouvre toutes les portes et donne une grande fierté", a ajouté Sophia Djeba, équipière chez McDonald's depuis bientôt sept ans. Elle est arrivée en France de Côte d'Ivoire sans diplôme il y a huit ans.

Initiée en 2002, la validation des acquis de l’expérience permet d'obtenir un diplôme ou un titre grâce à son expérience professionnelle, acquise dans le cadre d'une activité salariée, non salariée ou bénévole. Une vingtaine d'accords ont déjà été signés avec des entreprises comme la Fnac, GDF Suez, Danone ou récemment L'Oréal.