Travail du dimanche : "Essentiel pour la vitalité des villes"

  • A
  • A
Travail du dimanche : "Essentiel pour la vitalité des villes"
Claude Boulle@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 2 DECEMBRE - Le rapport Bailly préconise plus de souplesse sur le travail du dimanche, et notamment plus de dimanches autorisés.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>>Lundi 2 décembre, vous avez été 65% à faire "Votre choix d’actu"  sur le travail dominical. Claude Boulle, président de l’Union du grand commerce de Centre Ville se félicite de l’assouplissement de la loi qui a fait polémique. "Cela correspond à ce dont on a besoin", assure-t-il.

Le travail dominical, source de vitalité. "Le travail dominical peut faire partie d’une stratégie de développement local pour les communes" argumente Claude Boulle. Cela permet, selon lui, d’attirer les touristes, de maintenir la consommation et de garantir un complément de salaire aux employés. La ville de Nice par exemple a obtenu une dérogation pour ouvrir un centre commercial le dimanche. Le président de l’UCV assure qu’il est essentiel que les centres villes puissent aussi voir leurs commerces ouverts, pour "l’amélioration de l’accueil et du service des consommateurs, c’est un élément essentiel pour la vitalité des villes, avec des retombées sociales et économiques". Cependant, cette application doit passer par le "dialogue social", avec une compensation financière et sur la base du volontariat, affirme Claude Boulle.