Transports : la CGT entame une grève de six mois à Marseille

  • A
  • A
Transports : la CGT entame une grève de six mois à Marseille
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le trafic de bus devrait notamment être perturbé dans la cité phocéenne. La cause : l'intégration du mois de mai dans les vacances.

Ils ne veulent pas partir en vacances en mai. La CGT, 2e syndicat des transports en commun marseillais, entame mardi dans la cité phocéenne une grève dont le préavis dure jusqu'au 30 juin 2015.

Les bus, principaux concernés. La CGT étant majoritaire chez les conducteurs de bus, les perturbations devraient y être plus élevées que sur les lignes de tram et de métro. Et elles pourraient bien durer plusieurs mois. La CGT devrait en effet organiser des alternances dans les débrayages, afin que les agents ne soient pas trop pénalisés sur leurs payes et que le mouvement puisse durer plus longtemps. Sur son site, la RTM avertissait lundi matin de "risques de perturbation de 55 minutes tous les jours, soit le matin, soit l'après-midi".

RTM CGT

© BERTRAND LANGLOIS / AFP


Une intersyndicale composée de Sud et de la FNCR (très minoritaires) appelle également les traminots à un mouvement  jusqu'au 30 juin prochain, ajoute La Provence.

Les raisons de la grève. La CGT s'oppose à la décision de la RTM, la Régie des transports marseillais, de réintégrer le mois de mai dans les périodes de vacances des agents. En clair, pour ne pas que tous les agents prennent trop de vacances en même temps, l'été notamment, la direction veut réintégrer la possibilité de les faire partir en mai. En 2014, à titre d'expérimentation, cette possibilité avait été supprimée, mais le bilan ne s'est pas avéré concluant pour la direction. "Cela signifie que certains salariés, qui travaillent déjà le dimanche, les week-ends et les jours fériés seront également privés de vacances en famille", explique la CGT à la Provence.