Tourisme : la France moins séduisante

  • A
  • A
Tourisme : la France moins séduisante
La France a perdu de son attractivité et de sa compétitivité en matière de tourisme, selon un rapport publié jeudi par le Forum économique mondial (WEF) à Genève.@ Maxppp
Partagez sur :

L'Hexagone est passé de la 3e à la 7e place en termes d'attractivité touristique. Pourquoi?

L'INFO. Pour combien de temps la France restera-t-elle la destination préférée des touristes étrangers (81 millions en 2011, un record) ? Un rapport du Forum économique mondial, publié jeudi, laisse planer le doute sur la pérennité du succès tricolore. Selon l'organisation internationale, l'Hexagone est passée de la 3e à la 7e place, sur 140, en termes d'attractivité touristique, entre 2011 et 2013.

>> Pour le classement complet, c'est ici

Pourquoi la France a été rétrogradée. La France obtient des résultats déplorables dans certains domaines, comme dans la "compétitivité des prix", ou elle arrive dernière, avec un peu moins de 3 sur 7. Mais ce n'est pas ce que relève l'étude, dans le résumé de son rapport (après tout, la Suisse, 1ère du classement général, est avant-dernière sur les prix.) "Le cadre réglementaire n'est pas suffisamment favorable pour développer le secteur (la France est 25e sur ce critère). En outre, l'importance accordée par les pouvoirs publics au tourisme décline (35e)", souligne surtout le rapport. Plus surprenant, la France n'est que 33e en termes de "sûreté" et de "sécurité", où elle obtient un 5,5.

La faute au gouvernement ? Pas seulement. "Il faut remettre cela dans son contexte. La crise a conduit les autorités à se préoccuper surtout de l'industrie", nuance Thea Chiesa, coresponsable de l'étude, interrogée par Les Echos. Mais celle-ci reconnait également que la France "est handicapée par la lourdeur de sa fiscalité et de son droit du travail". Résultat : elle se situe au 137e rang  pour les "pratiques en termes de recrutement et de licenciement" et au 119e pour la "facilité à embaucher du personnel étranger".

Quels sont les atouts français ? "La France continue d'attirer de nombreux touristes avec son riche patrimoine culturel" (4e rang), salue tout de même l'étude. Et de poursuivre : "le pays accueille également de nombreuses foires ou expositions internationales (5e rang) et son infrastructure de transport terrestre est encore l'une des meilleures dans le monde (5e rang), avec des routes et des chemins de fer particulièrement bons, ainsi qu'une bonne infrastructure de transport aérien (8e rang)". Ainsi, pour Théa Chiesa, "la note de la France reste bonne" mais c'est surtout que "les autres pays progressent". "Le tourisme est devenu une priorité nationale pour beaucoup de pays. Le voyage n'est plus un luxe, c'est un secteur industriel", ajoute-t-elle au quotidien économique.

Et les autres pays ? Les deux premiers du classement restent la Suisse et l'Allemagne, alors que le 3e rang est désormais occupé par l'Autriche, qui a supplanté la France. La Suisse a toujours été en tête du classement, depuis sa première édition il y a 10 ans. L'Espagne est également devenue plus attractive au cours des deux dernières années, passant de la 8e à la 4e place, tout comme le Royaume-Uni, qui est 5e au lieu de 7e. La France est talonnée par le Canada, au 8e rang, suivie par la Suède et Singapour, qui reste au 10e rang. L'Egypte s'est carrément effondrée suite au printemps arabe, perdant 10 places, et pointant au 85e rang, au lieu du 75e.