Tesla devient le premier constructeur américain en Bourse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après avoir éclipsé Ford la semaine dernière, la capitalisation boursière de Tesla a dépassé celle de General Motors lundi.

Tesla est devenu lundi le premier constructeur automobile américain par capitalisation boursière, devançant General Motors (GM), les investisseurs pariant que le groupe californien est en meilleure position pour s'imposer dans la course pour les voitures de demain.

Une ascension entamée la semaine dernière. Dans les premiers échanges à Wall Street, l'action du constructeur de véhicules électriques de luxe a bondi, poussant la capitalisation boursière du groupe à 51,56 milliards de dollars (48,65 millions d'euros), contre 50,26 milliards à GM, le premier constructeur automobile américain en termes de ventes. L'action progressait de 3,14% à 312,05 dollars (294,44 euros) vers 16h10 heure française. Tesla poursuivait ainsi une ascension boursière entamée la semaine dernière et qui l'a déjà vu éclipser Ford.

Le rapport de force reste largement à l'avantage de GM. La capitalisation boursière entre Tesla et GM ne reflète pas le rapport de force entre les deux groupes automobiles : l'an dernier, la jeune firme californienne a produit environ 84.000 véhicules pour un chiffre d'affaires de 7 milliards de dollars (6,60 milliards d'euros), contre 10 millions de voitures à son aîné et plus de 166 milliards de dollars de revenus (156,63 milliards d'euros). La part de marché du géant de Detroit sur le marché américain est de 17,3% aux États-Unis, contre 0,2% à Tesla, d'après le cabinet Autodata.

Record de livraisons. Le nouvel élan boursier de Tesla a été conforté par un nombre trimestriel record de livraisons de voitures (plus de 25.000 voitures au premier trimestre), ayant entraîné des analystes à faire état de projections optimistes pour les prochains mois. Il suggère que les marchés financiers font le pari que l'électrique pourrait remplacer à long terme le moteur à combustion et que la voiture autonome et les services à la mobilité sont l'avenir des modes de transport de demain.

Son cours en Bourse devrait encore monter. Tesla, qui pourrait lancer sous peu un service de voiture autonome à la demande, serait le groupe le mieux placé, selon les investisseurs, pour bénéficier de cette transformation. La banque Morgan Stanley estime ainsi que son cours en Bourse devrait monter à court terme jusqu'à 305 dollars le titre (288 euros), contre 298 dollars actuellement (281 euros). Outre ses deux modèles haut de gamme, les Model S et X, Tesla doit démarrer en juillet la production du Model 3, censé lui ouvrir le marché grand public.