Taxis: "on crève à cause de mecs comme toi!"

  • A
  • A
Taxis: "on crève à cause de mecs comme toi!"
De Londres à Rome en passant par Berlin et Paris, les taxis protestent mercredi contre la concurrence des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC).@ Reuters
Partagez sur :

AMBIANCE TENDUE - Les taxis protestent mercredi contre les VTC. Et lorsque les deux se rencontrent, la tension monte.

Les taxis dans la rue. "On est nerveux aujourd'hui. On crève la dalle". De Londres à Rome en passant par Berlin et Paris, les taxis protestent mercredi contre la concurrence des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC). En France, les fédérations patronales sont à la pointe de la contestation. Une partie de leurs adhérents s'est rassemblée au petit matin aux abords des aéroports d'Orly et de Roissy, près de Paris, avant de converger en début de matinée vers la capitale.

L'altercation : "vous voulez qu'on casse votre voiture ?" Et lorsqu'un VTC pointe le bout de son nez, le ton monte, comme a pu le constater Europe1. "T'es pas au courant qu'il y a une grève ? Vos clients, je m'en fous. Moi, c'est ma profession que je défends", lance ainsi un chauffeur de taxi à son concurrent. Et d'enchaîner : "Vous voulez que l'on casse votre voiture ? Il y a une grève et vous venez ici. Vous nous défiez". "C'est à cause de mecs comme toi qu'on crève la gueule ouverte", enchaîne un autre, avant que le VTC ne s'en aille. 

Écoutez cette altercation qui a eu lieu devant le micro d'Europe 1 :



Taxis : "on crève à cause de mecs comme toi"par Europe1fr

Les syndicats se désolidarisent. Le risque de pagaille routière dans la ville et sa périphérie est d'autant plus grand que la manifestation s'annonce concomitante à un autre mouvement de grève, à la SNCF. Les autres villes les plus touchées devraient être Lyon, Marseille et Nice, selon les fédérations de taxis. La majorité des syndicats en revanche "se désolidarise de ce mouvement et n'appelle pas à manifester", a déclaré Karim Asnoun de la CGT.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

LE POURQUOI DU COMMENT - Taxis contre VTC : aux origines du mal

POLEMIQUE - Et si vous faisiez le taxi pour quelques heures ?