Tapie repart à l'attaque contre la direction du Club Med

  • A
  • A
Tapie repart à l'attaque contre la direction du Club Med
Partagez sur :

La polémique se poursuit entre Bernard Tapie et le PDG du Club Med Henri Giscard d'Estaing. Le premier s'en prend au salaire du second. La direction du Club Med envisage de porter plainte.

"Cela fait plusieurs années qu'on ne distribue rien aux actionnaires alors que la rémunération d'Henri Giscard d'Estaing n'a pas diminué : 1,2 millions d'euros + 355.000 euros de diverses opérations financières. On comprend qu'il ait envie de garder son poste." Bernard Tapie repasse à l'attaque contre le Président du Club Med, Henri Giscard d'Estaing dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi.

Thierry de la Tour d'Artaise, président du comité des rémunérations du Club Méditerranée, souligne qu'en 2008, le salaire de base de Henri Giscard d'Estaing s'est élevé à 640.020 euros et n'a pas été revu depuis quatre ans.

Le Club Méditerranée dénonce dans un communiqué le "recours systématique de Bernard Tapie aux attaques personnelles." "Le caractère imprécis et contradictoire des propos de M. Tapie démontre par ailleurs qu'il ne peut pas contribuer à la stratégie de montée de gamme du Club Med, seule stratégie possible."

Bernard Tapie entretient toujours le suspens sur son entrée au capital du groupe touristique. "Je donnerai ma réponse fin mai début juin", explique-t-il au Figaro Magazine. Le Club Med a demandé le 11 mai à l'Autorité des marchés financiers (AMF) l'ouverture d'une enquête après la série de déclarations "contradictoires" de Bernard Tapie qui ont fait bouger le titre à la Bourse.