STMicroelectronics va supprimer 1.400 emplois, dont 430 en France

  • A
  • A
STMicroelectronics va supprimer 1.400 emplois, dont 430 en France
STMicroelectronics a précisé que quelque 1.100 postes seraient supprimés dès cette année, dont 150 en France.@ THOMAS COEX / AFP
16 partages

LICENCIEMENTS - Le fabricant STMicroelectronics a annoncé qu'il allait supprimer 1.400 emplois, dont 430 en France.

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics (ST) a annoncé mercredi qu'il allait cesser le développement de nouveaux décodeurs numérique, une mesure qui doit se traduire par la suppression d'environ 1.400 emplois, dont 430 en France.

1.100 postes supprimés dès 2016. "La société a annoncé (...) un réalignement global des effectifs qui pourrait affecter environ 1.400 salariés dans le monde, dont environ 430 en France via un plan de départs volontaires, environ 670 en Asie et environ 120 aux Etats-Unis", écrit STMicroelectronics dans un communiqué. Quelque 1.100 postes seront supprimés dès cette année, dont 150 en France, a précisé l'entreprise, notant que le plan social lui coûtera 170 millions de dollars (156 millions d'euros), et que les mesures lui permettront d'économiser environ une somme équivalente, par an.

Des activités abandonnées. Le groupe, dont les Etats français et italien détiennent chacun 13,77% du capital, a finalement tranché quant au sort de sa division Digital Product Group (DPG), chroniquement déficitaire. "Après un examen exhaustif des options externes et internes pour l'activité produits pour set-top-box (décodeurs numériques, ndlr) de la Société, ST va cesser le développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les set-top-box et les gateways (boîtiers réseaux, ndlr) domestiques", a-t-il expliqué.