Sponsor de l'Euro 2016 : "Le football est un formidable outil de notoriété"

  • A
  • A
Sponsor de l'Euro 2016 : "Le football est un formidable outil de notoriété"
@ JUNG YEON-JE / AFP
Partagez sur :

Hyundai est partenaire officiel de l'Euro 2016. Pour Lionel French Keogh, directeur général de la marque en France, ce sponsoring permet d'accroître la visibilité du constructeur.

Nombreuses sont les sociétés à se presser pour sponsoriser les gros événements sportifs, à l'instar de l'Euro de football. Parmi celles qui ont pu décrocher un partenariat officiel pour cette compétition figure Hyundai. Le constructeur automobile coréen a investi "près de 10 millions d'euros", détaille Lionel French Keogh, directeur général de Hyundai motor France, sur Europe 1 dimanche.

Une opportunité. Une somme considérable, mais qui peut rapporter gros. "Ça coûte beaucoup d'argent mais c'est surtout une très grande opportunité", explique Lionel French Keogh. "Le football reste le sport numéro 1 dans le monde. C'est un formidable outil de notoriété." Dès lors, lier la marque à l'Euro 2016 permet d'accroître considérablement sa visibilité. "Et quand on achète une voiture, la première démarche c'est d'acheter une voiture qu'on connaît", poursuit le directeur général.

Les commandes en hausse de 30%. Pour preuve, le constructeur, qui est "présent autour des stades et dans les fan zones", a vu la fréquentation de ses concessions augmenter notablement. Et la courbe des ventes suit la même tendance. "Sur le mois de juin, on est sur une croissance de commandes autour de 30%. Tout l'investissement de l'Euro en est responsable", souligne Lionel French Keogh. Une telle augmentation ne suffit certes pas à éponger les 10 millions d'euros dépensés au départ. Mais cet investissement est vu comme rentable sur le long terme. "Tout le travail qui est fait sur l'amélioration de la notoriété ne disparaît pas après l'Euro. C'est quelque chose dans le "dur". Cela génère un effet d'accélération que nous n'aurions pas eu sans."

Stratégie globale. Et ce d'autant plus que Hyundai ne se limite pas au sponsoring d'une seule compétition. "On est partenaires de l'UEFA depuis 2000, on est partenaires de la Fifa également. Au niveau national, on est partenaires de l'Olympique Lyonnais", rappelle Lionel French Keogh. Une "stratégie globale autour du football" qui doit permettre au constructeur d'améliorer ses performances en France, où il reste encore un outsider du marché automobile.