Soldes : la nouvelle tendance de la location de vêtements

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

De moins en moins de Français cèdent à la frénésie des soldes. A la place, ils optent pour de nouveaux modes de consommation, comme la location de vêtements.

Les soldes d'hiver font moins recette. Même si cette période reste importante pour les chasseurs de bonnes affaires, la tendance est clairement à la baisse depuis quelques années : 62% de Français les faisaient il y a deux ans, contre 54% cette année. En cause, la multiplication des ventes privées et des événements type "Black Friday" mais aussi une volonté de plus en plus marquée de consommer autrement, de moins céder à la frénésie d'achats pas forcément utiles mais attirants parce que moins chers.

Louez vos vêtements. Cela se traduit notamment par le développement continu de la location, y compris pour les vêtements. Exemple avec Tale Me, un service par abonnement qui propose des vêtements pour enfants et de maternité. "La formule de base est à 19 euros par mois, ce qui donne accès à tout le dressing Tale Me. Vous sélectionnez trois pièces, vous les utilisez et vous les échangez à volonté", explique Ophélie Levasseur, responsable France de Tale Me. "C'est la solution pour consommer des vêtements autant qu'on le souhaite sans céder pour autant à la frénésie de la surconsommation." Un abonnement mensuel que l'on arrête quand on veut et, pas de panique, si le vêtement est tâché ou déchiré, une assurance le prendra en charge.

Les consommateurs changent de stratégie. De nouvelles manières de consommer qui attirent un Français sur deux selon l'ObSoco, l'Observatoire société et consommation. Pour sa directrice, Véronique Varlin, ça ne veut pas forcément dire consommer moins, mais vraiment changer ses habitudes. "On est face à une transformation profonde, qui repose sur des ressorts différents et sur lesquels les consommateurs essayent de se forger leur propre stratégie. Cela peut passer par le recours à la consommation collaborative, le fait maison, la mutualisation, etc.", détaille-t-elle. Et preuve que ces initiatives marchent, Tale Me devrait bientôt élargir son offre et proposer la location de vêtements pour les hommes.