Soldes 2013 : prêt, feu, achetez !

  • A
  • A
Soldes 2013 : prêt, feu, achetez !
@ maxppp
Partagez sur :

3' CHRONO - Les ventes décevantes en 2012 pourraient entraîner de fortes baisses de prix.

Le coup d'envoi est donné. Les soldes d'hiver ont débuté officiellement mercredi à 8 heures, et pour une durée de cinq semaines. Plus de trois quarts des Français devraient se rendre dans une boutique ou sur Internet pour mettre la main sur une bonne affaire. A quoi faut-il s'attendre cet hiver ?

>> A LIRE : Soldes : les Français vont moins dépenser cet hiver

• Jusqu'à -70 % dès le départ ? Cette année, les offres promettent d'être particulièrement alléchantes. Selon Charles Melcer, président de la Confédération des commerçants de France, interrogé par Europe 1, "Le minimum sera de -30 %, voire -50% dès les premiers jours chez les indépendants." Du côté du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), c'est le même son de cloche : "Les remises vont être considérables, de l'ordre de -60 à -70% dès le départ. Les commerçants ne vont pas jouer au plus fin avec les consommateurs", reconnaît Michel Silberstein, délégué général du Conseil. Certaines enseignes n'ont d'ailleurs même pas attendu le début des soldes pour baisser leurs prix : Etam, Promod et d'autres encore ont lancé des rabais dès le lendemain de Noël.

soldes 930x620

Les vêtements chauds bradés. Si les prix sont aussi bas, c'est d'abord parce qu'il reste beaucoup de produits dans les magasins. "Pour l'année 2012, le bilan est en-dessous des chiffres de ventes de 2011", explique Charles Melcer. "Donc, il reste de la marchandise sur les rayons, et il faut que cette marchandise parte." Dans ces conditions, sur quoi porter son choix ? D'abord, les vêtements chauds, comme les parkas, les doudounes ou les manteaux d'hiver. La météo ayant été particulièrement douce, les professionnels ont eu le plus grand mal à les écouler, et pourraient bien être contraints de casser les prix.

La maroquinerie également en baisse. Du côté des chaussures, les stocks sont également supérieurs à ceux de l'an dernier. Là encore, les prix devraient être cassés. Une exception cependant, les grandes marques, sur lesquelles les rabais vont rarement au-delà de 40 %. Enfin, les sacs à main pourraient bien eux aussi subir de grosses décotes, même si les bagages, qui se sont très bien écoulés en fin d'année, ne seront eux pas bradés.

Les soldes ne sauveront pas la saison. A en croire les professionnels, les cinq semaines à venir ne devraient pas permettre de compenser la saison. "Je ne m'attends pas à des soldes exceptionnels. L'année dans son ensemble n'a pas été bonne, et je ne pense pas que le fait de baisser les prix y changera quelque chose", avertit le président de la Fédération française de prêt-à-porter féminin, Jean-Pierre Mocho. Une tendance confirmée par les chiffres : selon une enquête Ipsos pour le CNCC, le budget des Français pour les soldes devrait être cette année de 223 euros par personne, contre 244 en 2012 et 251 en 2011.