Société générale : démission du président Daniel Bouton

  • A
  • A
Société générale : démission du président Daniel Bouton
Partagez sur :

Daniel Bouton, président de la Société générale, a annoncé sa démission, mercredi. Il dit vouloir "protéger" le groupe bancaire.

Déjà contraint d'abandonner la direction générale de la Société générale en mai 2008, Daniel Bouton, le président de la banque, a annoncé son départ du groupe, mercredi. "Les attaques répétées qui me visent personnellement, en France, depuis 15 mois m'affectent", justifie-t-il dans un communiqué.

"J'ai fait le choix de m'en aller maintenant pour protéger la banque", avance également Daniel Bouton dans une interview au Figaro. Il assure par ailleurs quitter le groupe avec "zéro" indemnité de départ. Malgré ce départ anticipé, Daniel Bouton, qui est âgé de 59 ans, pourra percevoir sa retraite annuelle de 730.000 euros à compter d'avril 2010, date de son 60e anniversaire.

Cette décision a été saluée par le ministre du Budget Eric Woerth, sur RMC-Info/BFM-TV : "Il explique qu'il était devenu une cible, c'est vrai et la meilleure façon de protéger son entreprise, c'était de partir."

La Société générale a été au coeur de plusieurs scandales ces derniers mois, de la perte de 5 milliards d'euros provoquée par les activités de Jérôme Kerviel au montant des retraites de ses dirigeants. Lundi, Libération révélait par ailleurs que le groupe bancaire pourrait perdre 5 milliards d'euros à cause d'investissements hasardeux dans son activité de gestion d'actifs. Des informations "formellement" démenties par la Société générale.