SNCM : les syndicats déçus par Ayrault

  • A
  • A
SNCM : les syndicats déçus par Ayrault
Déçus par les promesses de M. Ayrault les syndicats de la SNCM maintiennent la grève@ MaxPPP
Partagez sur :

Le Premier ministre a annoncé 30 millions pour la compagnie maritime mais la grève va continuer.

Déçus par les promesses de Jean-Marc Ayrault, les syndicats de la SNCM ont décidé de maintenir la grève. La SNCM, la CFE-CGC et la CGT marins (majoritaire) ont en effet annoncé mardi que le mouvement était maintenue mercredi. Le Premier ministre avait pourtant annoncé un peu plus tôt une avance de trésorerie de 30 millions d'euros pour la compagnie maritime.

Les négociations entre les organisations syndicales et le ministère des Transports, qui se sont achevées lundi, n'avaient pas permis la suspension d'un mouvement qui risque de fragiliser encore la situation financière de la compagnie maritime. La SNCM doit faire face au remboursement de 440 millions d'euros d'aides publiques exigé par la Commission européenne après une plainte de son concurrent Corsica Ferries.

L’État a introduit des recours contre les décisions de la Commission qui risquent de provoquer la faillite de la société détenue à 66% par Transdev, coentreprise de transports publics de Veolia Environnement et de la Caisse des dépôts, à 25% par l'Etat et à 9% par ses salariés.