SNCF : un salarié sur quatre en grève

  • A
  • A
SNCF : un salarié sur quatre en grève
La SNCF prévoit "six ou sept trains sur dix" en moyenne au cours de la grève.@ MAXPPP
Partagez sur :

TRAFIC - Les cheminots protestent contre la réforme du rail. 42% des conducteurs et 47,5% des contrôleurs sont en grève.

L'INFO. Après un premier coup de semonce en juin, les trois premiers syndicats de la SNCF appellent les cheminots à la grève jeudi contre la réforme ferroviaire, mais les perturbations ont commencé dès mercredi soir. Selon un porte-parole de l'entreprise ferroviaire, "les prévisions sont tenues. Tous les trains prévus roulent", soit en moyenne sept trains sur dix sur les grandes lignes et six trains régionaux sur dix. Dès dimanche sur Europe 1, le président de la SNCF Guillaume Pepy avait affirmé que "six ou sept trains sur dix" en moyenne circuleraient. Dans un communiqué, la SNCF a annoncé que 23,7% du personnel était en grève dont 42,4% des agents de conduite et 47,5% des contrôleurs.

LES CONDITIONS DE TRAFIC

• Trafic national :
- TGV : service proche de la normale sur le TGV Est et 6 TGV sur 10 pour les autres axes
- Ouigo et Idbus : service normal
- Train de nuit : aucun train les nuits de mercredi à jeudi et jeudi à vendredi

• Trafic régional :
- TER : 6 trains sur 10
- Intercités : 1 trains sur 2 avec de grandes disparités selon les lignes.

Le détail des prévisions de mercredi du trafic Intercités :
- Paris-Caen-Cherbourg : 3 trains sur 4
- Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Clermont-Ferrand : 6 trains sur 10
- Paris-Amiens-Boulogne, Paris-Saint-Quentin-Maubeuge, Paris-Nevers, Bordeaux-Marseille-Nice : 1 train sur 2
- Paris-Orléans-Tours, Paris-Granville et Paris-Troyes-Belfort : 4 trains sur 10
- Paris-Limoges-Toulouse-Cerbère : 1 train sur 3

• Trafic Transilien en région Ile-de-France :
- RER A : service normal
- RER B : 1 train sur 4 sur tronçon Nord
- RER C : 1 train sur 2
- RER D : 1 train sur 2 avec rupture d’interconnexion entre Châtelet et Paris Gare de Lyon
- RER E : 1 train sur 2
- Autres lignes de Paris-Nord (lignes H et K) : 1 train sur 2 (Creil-Pontoise assuré en bus)
- Autres lignes de Paris St-Lazare (lignes J et L) : 6 trains sur 10
- Lignes de Paris-Montparnasse (lignes N et U) : 6 trains sur 10
- Autre ligne de Paris-Gare de Lyon (ligne R) : en moyenne 1 train sur 3
- Autres lignes de Paris-Est (lignes P et T4) : 1 train sur 2 (Meaux La Ferté-Milon et Esbly-Crécy assurés en bus) et fréquence à 12 min toute la journée du tram-train T4

• Trafic international :
- Eurostar, Thalys et trains vers l’Allemagne, l’Espagne et le Luxembourg : service normal
- Lyria et les trains vers l’Italie : 7 trains sur 10

SNCF

Les raisons de la grève. Comme il y a six mois, le projet de réforme ferroviaire est le principal motif de la grogne. L'objectif de la réforme, qui doit voir le jour le 1er janvier 2015, est double : stabiliser la dette du système ferroviaire (40 milliards d'euros, dont 32 pour Réseau Ferré de France) en supprimant des redondances d'activités et préparer l'ouverture à la concurrence du transport de voyageurs. Il prévoit de rassembler l'exploitant ferroviaire SNCF et le gestionnaire d'infrastructures RFF en un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) chapeautant ces deux branches. Un tel rapprochement pourrait en outre provoquer la renégociation du statut des cheminots, ce que ces derniers redoutent par-dessus tout.

sur le même sujet

PRATIQUE - Transports en grève : comment être remboursé ?

INFO - La SNCF teste des drones pour surveiller ses lignes

DECRYPTAGE - La fin de l'âge d'or pour le TGV

SECURITE - Comment la SNCF veut éviter d'autres Brétigny