SNCF : la grève des cheminots reconduite à Lille et Marseille

  • A
  • A
SNCF : la grève des cheminots reconduite à Lille et Marseille
Les cheminots sont en grève mercredi.@ REUTERS
Partagez sur :

TRAFIC - La circulation des trains est très perturbée mercredi, surtout en Île-de-France. Découvrez ici les conditions de circulation.

A une semaine de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de réforme ferroviaire, quatre syndicats de cheminots mènent une grève nationale pour obtenir des améliorations au texte de loi permettant une plus grande unification du futur système. En fin de matinée, la direction a annoncé que 27,84% des cheminots étaient en grève. Et le mouvement a été reconduit localement lors de plusieurs assemblées générales, notamment à Lille et Marseille.

>> Toutes les infos trafic de la SNCF, c'est ici.

>> A LIRE AUSSI - Pourquoi cette grève ?

Les principales perturbations

 La SNCF annonce "d'importantes perturbations". Elle invitait dès mardi toutes les personnes qui ont la possibilité de reporter leurs déplacements de le faire.

- Un TGV sur deux sur les axes Nord (vers Lille) et Est (vers Strasbourg)

- Un TGV sur trois sur les axes Atlantique (vers Nantes), Sud-Est (vers Marseille) et sur les lignes Province-Province (comme Nantes-Lyon).

- Trois trains Intercités (entre capitales régionales) sur dix circulent en journée et aucun pendant la nuit.

- Trois TER sur dix sont également prévus.



En Île-de-France. En région parisienne, le RER A fonctionne normalement. Sur le RER B, qui relie la gare du Nord à l'aéroport Charles-de-Gaulle, il y aura un train tous les quarts d'heure aux heures de pointe, et un toutes les 30 minutes le reste de la journée. Il y aura un train sur trois en moyenne sur les lignes du RER C, D et E.

Vers l'étranger. Le trafic des Eurostar sera normal, tandis que trois Thalys sur quatre seront en circulation. Le service sera normal vers l'Allemagne mais il n'y aura qu'un train sur deux vers l'Espagne.

Et sur les routes ?

Grève à la SNCF + grève des taxis en guerre contre les VTC : c'est la mauvaise adéquation du jour, qui provoque des embouteillages particulièrement importants en ce début de journée. En région parisienne, à 8 heures, on dénombrait 300 km de bouchons cumulés, soit deux fois plus qu’un jour habituel. La tendance à l'engorgement est la même aux abords de toutes les grosses agglomérations.

>> Toutes les infos trafic de Bison Futé c'est ici.



sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CHAUD DEVANT - Et si la SNCF baissait le prix du TGV ?

IRONIE - TER trop larges : quand les internautes raillent la SNCF