SNCF : des billets à bas prix le 1er janvier, vraiment?

  • A
  • A
SNCF : des billets à bas prix le 1er janvier, vraiment?
La tarification de la SNCF reste complexe, même lorsque son PDG fait un geste.@ MAXPPP
Partagez sur :

FACT-CHECKING - Le PDG Guillaume Pepy a promis des "Prem's" sur tous les TGV pendant le 1er janvier.

L'annonce. A l'approche des fêtes de fin d'année, le PDG de la SNCF a tenu à faire un geste envers ses clients, inquiets de voir les prix grimper année après année sans rien comprendre au système de tarification. Invité d'Europe 1 dimanche, Guillaume Pepy a donc annoncé que "la totalité des billets TGV sera vendue au premier prix, c'est-à-dire au prix Prem's, pour toute la journée du 1er janvier." Mais après vérification, cette notion de "premier prix" reste très vague.

illustration SNCF e-billet Patrick Curtet 630x420

© SNCF - Patrick Curtet

Tous les "premiers prix" pas au même tarif. Pour vérifier cette affirmation, Europe 1 a consulté mardi le site internet de la SNCF pour y trouver... non pas un mais plusieurs tarifs sur chaque TGV qui roulera le 1er janvier. Ainsi, le tarif "Prem's" d'un Paris-Lyon est de 25 euros, mais seulement sur trois des trains prévus le 1er janvier. Sur les 18 autres trains affrétés, les prix sont plus élevés, la majorité étant vendue entre 38 et 45 euros. La situation est la même sur les trains partant de Paris et à destination du Mans, de Lille ou de Toulouse : le tarif "premier prix" varie du simple au double.

20.09.Bandeau.SNCF.train.ALSTOM.460.100

© ALSTOM

"On est face à une tromperie". Cette tarification à géométrie variable a déjà du mal à passer auprès des usagers, alors quand le PDG de la SNCF promet un geste, les clients l'attendent au tournant. "Quand on entend Guillaume Pepy, on s'attend à un seul prix, un prix plancher. Or, on a plusieurs offres. Ça ne va pas,  on est face à une tromperie, à une espèce d'arnaque", dénonce Willy Colin, porte-parole des voyageurs usagers des chemins de fer.

controleur SNCF e1default 930620

Comment la SNCF se justifie. Du côté du transporteur ferroviaire, on répond que tout cela est normal : il n'y pas un mais des premiers prix. Le prix du billet "Prem's " dont parlait Guillaume Pépy varie selon les heures de la journée. Avis donc à ceux qui veulent voyager en train le premier janvier : comparez les prix, comme tous les autres jours de l'année.