Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  • A
  • A
Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"
"Ceux qui préconisent un salaire en dessous du Smic pour favoriser l'emploi font une erreur d'analyse", estime Laurence Parisot.@ REUTERS/Charles Platiau
Partagez sur :

CASH - Laurence Parisot, l'ex-patronne du Medef, ne se montre pas tendre avec son successeur, qui propose un "Smic intermédiaire".

Le tacle. "Proposer un salaire en dessous du Smic s'apparente à une logique esclavagiste", a fustigé mardi après-midi Laurence Parisot, l'ex-présidente du Medef, sur son compte Twitter. Difficile de ne pas y voir une allusion à la proposition de Pierre Gattaz, nouveau patron du Medef, d'instaurer un "Smic intermédiaire".



"Le niveau du Smic est une marche d’escalier importante à franchir", avait assuré Pierre Gattaz un peu plus tôt, après sa conférence de presse annuelle au siège du syndicat patronal. Il expliquait que ce salaire minimum est un frein à l’embauche pour "les personnes très éloignées de l’emploi et pour les jeunes". La solution serait donc de créer un "Smic intermédiaire, qui permettrait sur une période déterminée, transitoire et temporaire de pouvoir franchir cette marche d’escalier", détaillait encore le patron des patrons.

Une proposition qui ne séduit pas l’ex-occupante du poste, c'est le moins que l'on puisse dire. "Ceux qui préconisent un salaire en dessous du Smic pour favoriser l'emploi font une erreur d'analyse sur les véritables causes du chômage", a-t-elle encore taclé sur Twitter.


sujet

L'INFO - Pierre Gattaz prône un "SMIC intermédiaire"

VIDÉO - L'arrivée du Smic en Allemagne