Serge Papin (U) : dans la grande distribution, "c'est la loi du plus fort"

  • A
  • A
Serge Papin (U) : dans la grande distribution, "c'est la loi du plus fort"
Serge Papin, PDG de Système U@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Le PDG de Système U était lundi l'invité d'Europe Midi. 

INTERVIEW

Jusqu'où ira la guerre des prix ? Ce terme désigne la course aux prix les plus bas que se livrent les enseignes de grande distribution depuis quelques années. Selon le patron de Carrefour Georges Plassat, qui a lancé un cri d'alarme dans Le Figaro, cette "guerre" est allée trop loin : "elle fragilise l'emploi et se termine sur des ruines" et fait de l'homme "une variable d'ajustement" pour rogner les prix.

"Il faut quitter ce rapport de force". Pour Serge Papin, PDG de Système U, invité lundi d'Europe 1 midi, Georges Plassat est "converti" à un discours qu'il défend lui même depuis longtemps. Mais "il a raison de dire que les fournisseurs agricoles et les PME sont les variables d’ajustement". Selon le patron de Système U, la "loi de modernisation de l'économie" a instauré la "loi du plus fort" depuis quatre ans. Il "faut quitter ce rapport de forces qui est la négociation sur un produit entre distributeur et fabricant" pour aller vers une "notion de filière sur laquelle il faut que l'on soit responsable", avec fabrication, transformation et distribution.

Les prix vont-ils bondir ? "Si les consommateurs achètent du jambon blanc français et non allemand, polonais ou espagnol, il payera trois à quatre centimes de plus. Est-ce que ça ne vaut pas le coup ?", s'interroge le dirigeant, qui conclut : "la part de l'alimentaire dans le budget des consommateurs ne cessent de baisser, il faut savoir ce que l'on veut".