Sept ans après, Air France reprend ses liaisons vers l’Iran

  • A
  • A
Sept ans après, Air France reprend ses liaisons vers l’Iran
@ AFP
Partagez sur :

Cela faisait sept ans que la compagnie avait suspendu ses liaisons vers Téhéran.

Le 1er vol depuis la levée des sanctions décolle dimanche à 12h20. Cela faisait sept ans que la compagnie avait suspendu ses liaisons vers Téhéran. Les dirigeants d’Air France espèrent une montée en puissance progressive de la ligne : trois vols par semaine puis, si les choses se passent bien, un vol quotidien. Mais le problème c’est que d’autres compagnies aériennes n’ont jamais cessé de desservir Téhéran

Lufthansa est à fond. Le poids lourd européen sur ce marché, c’est Lufthansa. La compagnie allemande propose une liaison directe tous les jours vers Téhéran depuis Frankfurt, et 10 par semaine via sa filiale Austrian Airlines au départ de Vienne. Toutes ces liaisons marchent très bien et les ventes augmentent même d’année en année d’après la direction. Lufthansa compte même encore accélérer en ouvrant dès cet été trois nouveaux vols par semaine depuis Munich.

Deuxième acteur : British Airways. La compagnie avait suspendu ses vols vers l’Iran, un point commun avec Air France,  mais eux repartent très fort. A partir de juillet,  British Airways prévoit six vols par semaine au départ de Londres. Air France n’en prévoit que trois.

Capter une clientèle touristique. Le marché iranien est aussi largement occupé par les compagnies du Golfe : Qatar airways, Ethiad, Emirates. Alors quelle place aura Air France ? La direction est confiante, mais reste prudente. Elle augmentera ses fréquences si les premiers vols sont concluants dit-on du côté de la direction. Dans un premier temps, ce seront surtout des "passagers affaires". Mais à terme, la compagnie espère capter une clientèle touristique pour rentabiliser cette nouvelle ligne.