Sécu : le déficit explose en 2009

  • A
  • A
Sécu : le déficit explose en 2009
Partagez sur :

La crise économique a entraîné une forte baisse des rentrées de cotisations.

C'est un record absolu : le déficit de la Sécurité sociale va dépasser les 20 milliards d'euros en 2009, selon l'évaluation de la Commission des comptes rendue publique lundi matin. Ce chiffre, qui correspond au double de l'an dernier, est une conséquence de la crise : moins d'emplois, moins de salaires et donc moins de rentrées de cotisations pour la Sécurité sociale.

Selon les prévisions de la Commission des Comptes de la Sécurité sociale, la branche maladie sera la plus déficitaire (-9,4 milliard d'euros), devant la branche retraites (-7,7 milliards). La branche famille affichera un déficit de 2,6 milliards, tandis que la branche AT-MP (accidents du travail) aura un léger déficit de 0,3 milliard. Aux déficits cumulés de ces quatre branches s'ajoutera celui du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), évalué pour 2009 à -2,1 milliards.

Dans ces conditions, le statu quo du système de sécurité sociale devient tout simplement impensable, juge Luc Evrard :



Il y a 9 mois le gouvernement tablait sur un déficit de 8,5 milliards d'euros en 2009 pour l'ensemble des quatre branches de la Sécurité sociale, pensant que l'économie française passerait à travers les gouttes de la crise économique mondiale. En décembre, au moment du vote du budget de la Sécu, l'estimation avait été revue à la hausse à 10 milliards et demi. Avec l'officialisation de la récession en mars, le ministre du Budget Eric Woerth a donné un nouveau chiffre : 18 milliards. Encore trop peu pour aboutir aux 20,1 milliards d'euros estimés lundi matin.