Sécu : la Cour des comptes sonne l'alarme

  • A
  • A
Sécu : la Cour des comptes sonne l'alarme
La Cour des comptes souhaite que la Sécu fasse plus d'économies.@ MAXPPP
Partagez sur :

ZOOM - Dans un rapport rendu mardi, les sages de la rue Cambon avancent plusieurs pistes pour réduire les dépenses de l'Assurance maladie.

L'info. Alors que le déficit de la branche maladie de la Sécurité sociale pourrait atteindre cette année près de huit milliards d'euros, la Cour des comptes tire la sonnette d'alarme. Selon son Premier président, Didier Migaud, l'Assurance maladie est engagée dans une "spirale de la dette sociale anormale et particulièrement dangereuse". Dans leur rapport annuel sur les comptes de l'Assurance maladie, les sages de la rue Cambon appellent le gouvernement à pousser encore plus loin les économies, afin de revenir le plus rapidement possible à un équilibre que la Sécu n'a plus connu depuis 2001.

>> A LIRE AUSSI : où trouver six milliards pour la Sécurité sociale ?

Hôpital : développer la chirurgie ambulatoire. C'est en premier lieu l'hôpital qui fait l'objet de toutes les attentions de la Cour. Selon les magistrats, les malades passent trop de temps dans les hôpitaux, ce qui entraîne des frais importants pour l'Assurance maladie. La solution : développer la "chirurgie ambulatoire", c'est-à-dire les interventions permettant la sortie du patient le jour même. Aujourd'hui, tout juste quatre interventions sur dix sont pratiquées sur ce modèle en France, contre huit sur dix dans certains pays. "A cet égard, le considérable retard de la chirurgie ambulatoire dans notre pays est préjudiciable", alerte la Cour des comptes, qui chiffre les économies potentielles à cinq milliards par an.

Autre source d'économies envisagée dans le rapport, la réduction du nombre de médecins de garde à l'hôpital la nuit et le week-end. Selon les sages, ceux-ci pourraient être remplacés dans une certaine mesure par des médecins de ville.

12.09.Bandeau.sante.medecin.MAXPPP.460.100

© MAXPPP

Analyses médicales : vers une diminution des prix et des actes ? La Cour des comptes souhaite aussi voir diminuer les dépenses liées à la biologie médicale, c'est-à-dire les biopsies, les analyses de sang, etc. Selon les auteurs du rapport, les laboratoires en font trop, et à des tarifs trop élevés. A l'heure actuelle, ces tests coûtent chaque année six milliards d'euros au budget de la Sécu. "Une économie de l'ordre de 500 millions d'euros (...) pourrait résulter rapidement d'actions résolues dans cette double direction", affirment les sages.

>> A LIRE AUSSI : Et si on taxait l'aspartame et la cigarette électronique ?

23.04 Lunettes

© MAXPPP

Optique : la fin du remboursement des lunettes. Enfin, le rapport de la Cour des comptes préconise la fin du remboursement des lunettes. Une mesure avant tout symbolique, puisque la Sécu ne les rembourse déjà presque plus - à peine 200 millions d'euros, quand les mutuelles prennent en charge 3,7 milliards d'euros de dépenses d'optique. Mais pour les auteurs du rapport, une telle mesure permettrait de rendre plus transparent et plus concurrentiel un système jugé aujourd'hui "opaque", et qui favorise une hausse incontrôlée des tarifs.