Sécu : déficit de 11,4 milliards en 2013

  • A
  • A
Sécu : déficit de 11,4 milliards en 2013
@ REUTERS
Partagez sur :

Le gouvernement a présenté son projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013.

Après la présentation du projet de loi de finances 2013 vendredi dernier, place à la Sécurité sociale. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, a présenté lundi matin le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). La progression des dépenses de santé pour 2013 est fixé à +2,7%, soit 175,4 milliards d'euros. Le gouvernement prévoit toutefois 2,4 milliards d'économies sur les dépenses de santé en 2013, ce qui ramènerait le "trou" de la Sécu à 11,4 milliards d'euros, contre 13,3 milliards en 2012. Europe1.fr détaille les principales mesures.

Les retraités mis à contribution

Les retraités imposables seront mis à contribution avec l'instauration d'un nouveau prélèvement de 0,15% sur leurs pensions qui servira à renflouer les comptes en 2013 puis à financer la dépendance à partir de 2014 avec une imposition à 0,3%. Gains escomptés: 350 millions d'euros en 2013, 700 millions en 2014.

Réécoutez l'interview de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales

Les fumeurs encore visés

En augmentant le prix du tabac d'au moins 6,5 % avec un prix plancher de 6,10 euros, l'Etat espère récolter un milliard d'euros de recettes fiscales supplémentaires, en tablant sur une consommation identique. Mais cette nouvelle hausse pourrait décourager de fumer. Dans ce cas, le coût des soins pour les maladies liées au tabac devrait être naturellement réduit pour la Sécurité sociale. Au 1er juillet 2013, rebelote. L'Etat va augmenter les taxes sur le tabac, passant de 64,25% à 64,7% du prix du paquet. Les fabricants devraient répercuter la hausse sur le prix du paquet. 

Lire aussi : A qui profite la hausse du tabac

Les buveurs de bière participeront

S'il ne touche pas au taux de la TVA (19,6%) sur la bière, le gouvernement va rehausser le droit d'accise prélevé sur les boissons alcoolisées. Cette taxe, actuellement pour la bière de 2,75 euros par degré d'alcool et par hectolitre, sera donc doublée. "Cela correspondra à une hausse équivalente à 5 centimes sur un demi de bière", a précisé le gouvernement. Gains escomptés: 480 millions d'euros.

Lire aussi : La bière plus taxée par souci de santé

L'IVG remboursée à 100% à partir de 2013

Les interruptions volontaires de grossesse (IVG) seront remboursées à 100% par l'assurance maladie à toutes les femmes à partir de 2013, une revendication ancienne de nombreuses associations et une promesse de François Hollande. Une revalorisation du tarif de l'IVG pour "les mettre en cohérence avec les coûts réels des établissements et garantir un accompagnement suffisant des femmes demandant une IVG" est également prévu. Coût estimé : 31,7 millions d'euros.

Plus d'attention sur les médicaments

Le gouvernement souhaite appliquer des "baisses tarifaires" sur des médicaments ou "certaines spécialités médicales et la biologie". Il souhaite également "la maîtrise des prescriptions" médicales, en favorisant les génériques. Gains escomptés : 1,4 milliard d'euros, dont 800 millions pour la baisse tarifaire et 600 millions pour la "maîtrise des prescriptions".

Lire aussi : 50% des médicaments sont inutiles