Scandale Volkswagen : le PDG affirme qu'il ne démissionnera pas

  • A
  • A
Scandale Volkswagen : le PDG affirme qu'il ne démissionnera pas
@ JOHN MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :

Pris dans la tourmente, le PDG de Volkswagen Martin Winterkorn a annoncé mardi qu'il était " infiniment désolé" mais qu'il ne démissionnerait pas. 

Mardi, le PDG de Volkswagen est monté au créneau. Martin Winterkorn a annoncé au cours d'une conférence de presse dont la vidéo est disponible sur le site de l’entreprise qu'il ne démissionnerait pas de son poste. En revanche, il s'est dit "infiniment désolé" des dérapages à échelle industrielle observés chez le constructeur allemand. Volkswagen est en effet dans le viseur de plusieurs pays dans le monde. En cause, l'immense fraude à la pollution orchestrée par la marque, qui a reconnu avoir trafiqué les performances en terme d'émissions polluantes de 11 millions de ses véhicules dans le monde entier à l'aide d'un logiciel sophistiqué pour satisfaire aux normes environnementales.

18 milliards de dollars d'amende. Dans la foulée de ces aveux, les Etats-Unis, l'Italie, puis la France, ont tour à tour ouvert des enquêtes pour déterminer l'ampleur de la fraude. Volkswagen risque déjà 18 milliards de dollars d'amende (16 milliards de dollars d'euros) soit une fois et demi ses bénéfices nets de 2014. Mais les dégâts sont encore plus grands pour l'image de la marque, et, indirectement, celle de l'industrie allemande toute entière.