Scandale Libor : pas de banque française (Barnier)

  • A
  • A
Partagez sur :

Le commissaire européen au Marché intérieur Michel Barnier a assuré lundi sur Europe 1 n'avoir pas connaissance de l'éventuelle implication d'une banque française dans le scandale du Libor, qui a notamment touché la banque anglaise Barclays. "Une enquête est en cours pour savoir s'il y a eu une coalition, une entente entre certaines banques pour manipuler le Libor",  a-t-il indiqué. Michel Barnier a dénoncé les "conséquences très graves" de cette affaire.

"Il est probable qu'il y ait eu une entente entre une certain nombre de banques mondiales, Barclays notamment, mais nous verrons s'il y en a d'autres", a détaillé Michel Barnier. Le commissaire européen s'est dit déterminé à sanctionner ces banques : "il est impardonnable que des banquiers se comportent de cette manière", a-t-il jugé.