Scandale des moteurs truqués : l'agence Fitch abaisse à son tour la note de Volkswagen

  • A
  • A
Scandale des moteurs truqués : l'agence Fitch abaisse à son tour la note de Volkswagen
@ JULIAN STRATENSCHULTE DPA AFP.
Partagez sur :

L'agence de notation Fitch a, quelques jours après Moody's, abaissé à son tour lundi la note de la dette du contructeur automobile Volkswagen, qui a avoué deux tricheries aux normes anti-pollution.

L'agence de notation Fitch a, quelques jours après Moody's, abaissé à son tour lundi la note de la dette du contructeur automobile Volkswagen, qui a avoué deux tricheries aux normes anti-pollution. Jusqu'à présent au niveau "A", la note de la dette à long terme de Volkswagen a été descendue de deux crans à "BBB+" et reste assortie d'une perspective négative, ce qui signifie qu'un nouvel abaissement pourrait être envisagée à court terme, selon un communiqué. "Cette dégradation reflète les problèmes de gouvernance, de direction et de contrôle interne mis en lumière" par le scandale de l'installation sur le moteur de onze millions de véhicules d'un logiciel capable de truquer les contrôles antipollution, argumente Fitch.

Une note déjà abaissée en octobre. Standard and Poor's était passé à l'acte dès la mi-octobre, abaissant sa note, tandis que Moody's l'a fait mercredi dernier, au lendemain de l'aveu d'une nouvelle tricherie, cette fois sur le niveau réel des émissions de CO2 de 800.000 voitures. Cette nouvelle affaire "ne fait que souligner encore davantage un manquement de contrôle interne au sein du groupe", estime également Fitch.