Sapin veut toujours croire à une croissance de 1,5% en 2016 et 2017

  • A
  • A
Sapin veut toujours croire à une croissance de 1,5% en 2016 et 2017
Michel Sapin s'exprimait depuis Berlin au côté du ministre de l'Économie allemand, Sigmar Gabriel.@ Odd ANDERSEN / AFP
0 partage

Les prévisions de croissance annuelles ne sont "absolument pas remises en cause", a insisté le ministre de l'Économie Michel Sapin.

Les prévisions de croissance économique de la France de 1,5% pour 2016 et 2017 ne sont "absolument pas" remises en cause par la révision à la baisse de la croissance du deuxième trimestre, a affirmé le ministre de l'Économie et des Finances Michel Sapin vendredi. "Tout ceci ne remet absolument pas en cause les prévisions de croissance de l'ordre de 1,5% pour 2016 et 2017", a déclaré le ministre, lors d'une conférence de presse à Berlin avec ses homologues allemands, Sigmar Gabriel et Wolfgang Schäuble.

Un trimestre décevant après un premier trimestre extrêmement fort

Vendredi, l'évolution du PIB français au deuxième trimestre a été révisée en baisse par l'Insee, à -0,1%, contre 0% précédemment estimé. Cette contraction du PIB contraste avec la forte croissance du premier trimestre, qui avait atteint 0,7%. Le deuxième trimestre "est un trimestre décevant mais qui vient après un premier trimestre extrêmement fort", a tenu à relativiser Michel Sapin.

"Je rappelle que pour ce qui est de la France, ce sont des chiffres (pour les estimations de croissance annuelle, ndlr) beaucoup plus élevés que les années précédentes et qui, à ce stade-là, permettent de créer un nombre d'emplois suffisant pour faire reculer le chômage", a ajouté le ministre français.