Sapin : "ce n'est pas le moment de bloquer la reprise"

  • A
  • A
Sapin : "ce n'est pas le moment de bloquer la reprise"
Michel Sapin.@ KAZUHIRO NOGI / AFP
Partagez sur :

Le ministre des Finances prend aussi la défense du projet de loi Travail, dans une interview accordée aux Echos lundi.

Alors qu'il soutiendra sa loi Sapin 2 lundi devant les députés, le ministre des Finances prend aussi la défense du projet de loi Travail, dans une interview accordée lundi au journal Les Echos

"Très bon texte". "Ce texte est un très bon texte", estime Michel Sapin et l'article 2, qui fait débat en donnant aux accords d'entreprise un primat sur les accords de branche, est "décisif et fondamental" puisqu'il met "la négociation au cœur des relations dans l'entreprise". 

"Faux procès". Le passage du projet de loi Travail au Sénat va aussi permettre d'"arrêter les faux procès", estime aussi Michel Sapin. "Le projet de loi va beaucoup évoluer, ce qui permettra aux Français de voir ce que ferait la droite si elle était au pouvoir. Chacun pourra voir les vraies différences", explique-t-il au quotidien.

Un mouvement social "partiel". Enfin, le ministre des Finances désapprouve les "rapports de force" instaurés sur le terrain qui ne sont pas "une bonne manière d'avancer". Tout en les minimisant : "ils sont restés sectoriels et partiels. Naturellement, il y a beaucoup d'images frappantes, mais je ne vois pas d'effet économique substantiel sur l'activité. Et ce n'est pas au moment où la croissance reprend et le chômage diminue qu'il faut mettre des bâtons dans les roues de la reprise de l'économie".