Sanofi-Aventis réorganise son pôle R & D

  • A
  • A
Sanofi-Aventis réorganise son pôle R & D
Partagez sur :

Le groupe pharmaceutique concentre ses activités de R & D. Pas de suppressions d’emplois, mais un plan de départs volontaires.

Sanofi-Aventis a annoncé mardi la réorganisation de ses centres de recherche et développement (R & D) en France, avec la fermeture de quatre sites transférés vers des sites plus importants.

En Ile-de-France, les sites de Bagneux – plus de 200 salariés –, Rueil-Malmaison – 140 salariés – et Evry – 60 salariés – seront transférés vers le site de Chilly-Mazarin. En Haute-Garonne, le site de Labège – environ 150 personnes – est transféré vers celui de Toulouse. Par ailleurs, Sanofi-Aventis cherche à céder le site de Porcheville, dans les Yvelines, qui compte presque 200 salariés.

"Il n'y aura aucun licenciement", a assuré Christian Lajoux, mais un plan de mesures d'âge "sur la base du volontariat", sera mis en œuvre. Le président de Sanofi-Aventis en France a indiqué n'avoir "aucun objectif chiffré en termes d'effectifs". Il a précisé que le nombre de personnes éligibles à un départ s'élevait à 850 chez les chercheurs et à 450 dans les fonctions administratives.

Sanofi-Aventis compte 14 sites de R & D en France, en incluant ceux de la filiale vaccins Sanofi Pasteur, représentant au total 6.500 salariés. Dans le monde, le groupe pharmaceutique compte également transférer quatre sites, au Royaume-Uni, en Espagne, au Japon et aux Etats-Unis. Chacun de ces sites sera regroupé avec un site plus important du pays concerné.