Ruée sur les ampoules classiques

  • A
  • A
Ruée sur les ampoules classiques
Partagez sur :

D'ici à 2016, les ampoules classiques vont disparaître au profit de celles à basse consommation. Les consommateurs préfèrent les premières pour leur prix.

Depuis le 1er septembre, les ampoules classiques de 100 watts ainsi que tous les modèles en verre opaque, trop gourmands en énergie, sont interdits à la vente. D’ici à 2016, ce sont toutes les ampoules à filament qui vont disparaître, au profit de celles à basse consommation.

L'ampoule traditionnelle transforme seulement 5% de l'électricité qu'elle consomme en lumière, le reste se dissipant en chaleur. Mais elle conserve ses adeptes, compte-tenu de la qualité de son éclairage et de son prix, qui est cinq à dix fois moins cher.

Des ampoules moins dévoreuses d'électricité constituent un des objectifs que s’est fixé la Commission européenne. Le but est d’améliorer l'efficacité énergétique de l'UE de 20% d'ici à 2020. Les plus "énergivores" vont donc s'éteindre progressivement en Europe, conformément à un calendrier fixé par les 27 pays de l'UE en décembre.