Roussillon : 33.000 fruits volés en une nuit

  • A
  • A
Roussillon : 33.000 fruits volés en une nuit
@ MaxPPP
Partagez sur :

Des voleurs organisés pillent les récoltes des agriculteurs. Ces derniers sont démunis.

L’INFO. Dans le Roussillon, c'est la stupéfaction. Plusieurs agriculteurs viennent de se faire voler toute leur récolte de fruits. D'habitude, on leur prend deux, trois pêches sur le bord du champ. Mais cette fois, les malfaiteurs ont dévalisé les vergers d'au moins trois producteurs installés près de Perpignan, et les pertes se comptent en milliers d'euros.

"Plusieurs fourgons". Il y a une quinzaine de jours, toutes les nectarines ont disparu : cinq tonnes envolées, 33.000 fruits dérobés sans que personne ne s’en aperçoive. Dans la parcelle de Philippe Derandeux, il ne reste plus rien : "zéro fruits, ni petits, ni gros, ni verts, ni mûrs, ils ont pris la totalité de la récolte", raconte-t-il à Europe 1. Pour lui, pas de doute, pour réussir un tel coup, "il faut être très nombreux - au moins une dizaine de personnes - et équipé avec des plateformes de récoltes, des échelles, plusieurs fourgons".

"J’ai essayé de grillager, mais on m’a volé les piquets". Dans les Pyrénées orientales, au moins trois cas de ce genre ont été recensés cet été. Mais cela ne concerne pas que les fruits, cela va parfois plus loin. Gérard Majoral, arboriculteur à quelques kilomètres de Perpignan, peut en témoigner : "ma propriété jouxte une route fréquentée. Quand on fait une plantation de pêchers, on me les vole. La dernière fois, c’était 21 arbres. J’ai essayé de grillager, mais on m’a volé les piquets…" Et voler cinq tonnes de fruits, ça peut rapporter gros : revendus deux euros le kilo sur les petits marchés en bord de mer, les faux agriculteurs peuvent ainsi empocher 10.000 euros.