Revalorisation : les petites retraites attendront ?

  • A
  • A
Revalorisation : les petites retraites attendront ?
@ maxppp
Partagez sur :

FINANCES - La revalorisation prévue au 1er octobre pourrait être repoussée pour des raisons techniques et juridiques.

Les petites retraites, celles de moins de 1.200 euros, devaient échapper au gel général des pensions prévues jusqu’en octobre 2015. Finalement, une source proche du dossier a révélé mercredi que leur revalorisation prévue au 1er octobre risque d’être retardée. Huit millions de personnes, qui constituent la moitié des retraités, pourraient être touchées par ce report.

>> LIRE AUSSI - Retraites complémentaires : le compte n'y est pas

Des raisons techniques et juridiques. Problème, l’Etat ne sait pas qui gagne moins de 1.200 euros en retraite car cette somme comprend la retraite de base et les pensions complémentaires. Pour pouvoir  revaloriser, l’Etat avait donc décidé d’utiliser les répertoire des échanges inter-régimes (EIRR), déjà utilisé mais à petite échelle. Il lui faut élargir cet EIRR à tous les retraités pour permettre ensuite à la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) de répertorier les petites retraites. À cause de problèmes techniques, le système ne sera apparemment pas au point le 1er octobre.

Il faut ajouter à cela une difficulté juridique. Pour que l’EIRR soit utilisé plus largement, il faut un décret, qui n'est pas encore transmis.

Gel des autres retraites jusqu’en octobre 2015. Après avoir décidé le gel des retraites jusqu'en octobre 2015, afin de faire 1,3 milliard d'économies, le gouvernement avait annoncé que cette non revalorisation ne toucherait que les retraités, tous régimes confondus, percevant plus de 1.200 euros.

Cela fait donc 18 mois que les petites retraites attendent leur revalorisation et cela fait une perte de 11 euros par mois en moyenne.

Réponse pas avant le 25 septembre. Le montant de la revalorisation ne sera connu qu'après la publication des projections de la commission des comptes de la Sécurité sociale, attendue le 25 septembre. 

Le gouvernement avait indiqué cet été qu’en cas de report, "tout retard sera compensé". 

>> LIRE AUSSI - Un geste pour les petites retraites ? C'est mal engagé...