Retraites : "on a besoin de clarté"

  • A
  • A
Retraites : "on a besoin de clarté"
@ MAX PPP
Partagez sur :

L'AVIS DE - Danièle Karniewicz (CFE-CGC) dénonce une réforme aux effets masqués.

L’INFO. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont esquissé la semaine dernière le cadre de la future réforme des retraites, programmée pour septembre 2013. Si l’âge légal de départ à la retraite est sanctuarisé, la durée de cotisation et l’indexation des retraites risquent d’être réformées.
 

>> A lire aussi : Cette des réformes qui nous attend

Des changements de paramètre techniques mais aux conséquences bien réelles, que dénonce Danièle Karniewicz. Invitée d’Europe 1, la secrétaire nationale de la CFE-CGC et ancienne présidente de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) regrette un manque de clarté et appelle les politiques à dire les choses plus clairement.

Afficher un âge beaucoup plus clair. "On a besoin en matière de retraite de clarté et de l’affichage d’un âge beaucoup plus clair que le fait de dire "on va prolonger les annuités ou les trimestres de cotisations’ ", a réagi Danièle Karniewicz. Et cette dernière d’ajouter : "on augmente la cotisation : cela veut dire effectivement que si vous n’avez pas les annuités suffisantes, vous êtes obligés de partir plus tard, sinon vous partez mais avec des retraites qui sont encore abaissées de façon importante".

25.02 Jeunes travail prétexte

© MaxPPP

• Pour les jeunes, la retraite ce sera à 67 ans. Danièle Karniewicz s'inquiète ainsi des conséquences concrètes des réformes récentes et à venir. "Partiront à 62 ans uniquement les personnes qui ont commencé à travailler très tôt. Aujourd'hui, les jeunes entrent sur le marché de l’emploi vers 25-26 ans, ça fait un départ à la retraite à près de 67 ans" pour toucher une pension complète, bien loin du seuil des 62 ans que le gouvernement entend préserver.

Et Danièle Karniewicz d’ajouter : "c’est pour cela que je pense qu’il vaut mieux annoncer l’affichage d’un âge de la retraite plutôt que de faire semblant de dire qu'on partira quand on le voudra, en oubliant de préciser à quel prix et que les retraites sont en train de baisser."