Retraites : mauvaise surprise pour les cadres

  • A
  • A
Retraites : mauvaise surprise pour les cadres
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Les nouvelles règles de majoration pour enfants ont de lourdes conséquences.

Certaines pensions vont en prendre un coup. L'accord sur les retraites complémentaires, signé le 18 mars dernier, ne sera pas sans conséquences pour les cadres ayant plus de trois enfants. Les nouvelles règles en matière de majoration pour enfants - qui doivent entrer en vigueur le 1er janvier prochain - vont avoir de lourdes répercussions pour les cadres. C'est ce que découvrent ceux qui s'apprêtent à partir en retraite dans les prochains mois, et qui font aujourd'hui des simulations pour évaluer leur future pension.

Majoration plafonnée à 1.000 euros

La règle qui prévalait jusque-là était très avantageuse pour les cadres qui ont élevé des enfants. Selon le nombre d'enfants (trois, quatre, cinq ou plus), leur pension de retraite pouvait être majorée de 8 à 24%. Mais l'accord conclu en mars dernier met tout le monde au même régime. Dorénavant, quelque soit le nombre d'enfants élevés à partir de trois, la majoration sera de 10% pour tout le monde. Et cette majoration sera plafonnée à 1.000 euros par an.

Les cadres qui commencent à faire des simulations pour évaluer leur future pension découvrent ce que ça peut représenter pour eux. Emmanuel Grimaud, qui dirige le cabinet Maximis Retraite, prend l'exemple d'un cadre qui a élevé quatre enfants.

Une perte de pouvoir d’achat

"Si vous prenez un cadre qui a une retraite de 2.700 euros par mois, avant la réforme, il touchait une majoration enfant de 2.000 euros par an. Avec les nouvelles règles, il aura 800 euros par an", explique Emmanuel Grimaud. "Autrement dit, ce cadre perd 1.200 euros par an, ce qui fait dans ce cas précis, quasiment un demi mois de retraite. Si vous projetez sur 25 années, qui est l’espérance de vie, ça représente plus de 27.000 euros de perte de pouvoir d’achat", conclut-il.

Pour les cadres qui ont une retraite plus élevée ou qui ont élevé plus de quatre enfants, le manque à gagner monte très vite à 2.000, 3.000, voire 4.000 euros par an. Les spécialistes de la retraite recommandent donc, pour les personnes nées avant juillet 1951 et qui ont eu au moins trois enfants, de bien étudier leur situation. Dans certains cas, il peut être plus avantageux de liquider sa retraite avant la fin de cette année même si tous les trimestres ne sont pas acquis.