Retraites : le régime français équitable ?

  • A
  • A
Retraites : le régime français équitable ?
Partagez sur :

Le Conseil d'orientation des retraites adopte ce matin un rapport sur l'équité du système français.

L'INFO. Alors que le déficit du régime des retraites devrait atteindre 22 milliards d'euros à l'horizon 2020, le Conseil d'orientation des retraites (COR) adopte mardi un rapport sur l'équité des différents régimes de retraites. Et si le régime est considéré comme globalement équitable, de nombreux dysfonctionnements restent encore à corriger.

• Un modèle plutôt équitable... C'est la conclusion inattendue que tire le COR : malgré son fonctionnement complexe, dû à la cohabitation de plus de 20 régimes différents, le système français est plutôt équitable. Dans son rapport, il explique ainsi que les jeunes cotisent plus, mais bénéficieront d'une retraite plus longue, tandis que les plus âgés cotisent moins, mais en profiteront moins longtemps. Selon les auteurs, la retraite à la française assure également une bonne redistribution de ses ressources entre les retraités, et contribuerait même à réduire les inégalités, notamment entre les hommes et les femmes.

...mais de nombreux dysfonctionnements. Le Conseil d'orientation des retraites note toutefois que beaucoup reste encore à faire pour rééquilibrer le régime des retraites. Au chapitre des dysfonctionnements, il relève ainsi la mauvaise prise en compte des enfants dans le calcul des pensions (qui avantage les plus riches), le cas des polypensionnés (les retraités qui ont cotisé à plusieurs régimes de retraite au cours de leur carrière), pénalisés par rapport à ceux qui ont toujours cotisé à la même caisse.

Le COR relève enfin très critique vis-à-vis du mode de calcul des retraites, qui s'appuie sur les 25 meilleures années de carrières. Les auteurs du rapport estiment en effet que ce mode de calcul privilégie ceux qui ont eu de longues carrières, et qui peuvent donc "choisir leurs meilleures années", au détriment de ceux qui ont eu des carrières plus courtes, et qui sont donc contraints de tout prendre en compte.

Un chantier de longue haleine. Toutes ces remarques ne sont que des préconisations : il revient au gouvernement de retenir ce qui lui semble le plus important pour concocter sa propre réforme des retraites. Car c'est bien là l'enjeu pour la majorité. Proposer une réforme des retraites qui soit plus équitable. Un chantier qui promet de prendre du temps : il ne devrait pas aboutir avant l'année prochaine.