Restauration : les prix baissent tout doucement

  • A
  • A
Restauration : les prix baissent tout doucement
Partagez sur :

Les prix ont diminué en août, deux mois après la baisse de la TVA, mais les réductions restent loin des promesses des professionnels.

La baisse de la TVA dans la restauration est encore loin de profiter pleinement aux consommateurs. Selon l’Insee, les additions au restaurant ont baissé de 0,2% en août, deuxième mois d'application de la TVA à taux réduit. En juillet, les prix avaient baissé de 1,3%. La baisse cumulée s’élève donc à 1,5% depuis la réduction de la TVA à 5,5%, encore relativement loin des 3% promis par la profession.

Les syndicats de restaurateurs reconnaissent que la baisse des prix est insuffisante, mais ils la jugent toutefois encourageante. D'autant, a souligné Christine Pujol, présidente de l'Umih, le principal syndicat, que le mois d'août est souvent "le mois le plus haut" en matière de hausse, car "certains établissements profitent de la saison pour augmenter leurs prix".

"En septembre et octobre, la baisse va s'accentuer", assure Didier Chenet, président du Synhorcat, deuxième syndicat de la profession, car "la concurrence va marcher à plein et ceux qui n'ont pas baissé leurs prix et qui voient leurs clients fuir vont s'y mettre".

Du côté du gouvernement, on se montre également optimiste. Hervé Novelli s'est réjoui que "plus de la moitié du chemin" ait déjà été parcourue. Selon, le secrétaire d'Etat au Commerce, il faudra attendre "la fin de l'année" pour faire un bilan de cette baisse de prix.

Outre les prix et la modernisation du secteur, les professionnels se sont engagés à créer 40 000 emplois supplémentaires en deux ans, répartis équitablement entre des apprentis et des contrats pérennes. Mais là aussi, Hervé Novelli estime qu’il est "trop tôt" pour faire un bilan.

> Mariton fustige la baisse de la TVA dans la restauration