Rentrée frileuse pour les patrons

  • A
  • A
Rentrée frileuse pour les patrons
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Un patron sur deux a décidé de revoir ses projets d'investissements à la rentrée.

La rentrée est morose pour les chefs d'entreprise. Plus d'un patron sur deux a décidé de remettre à plus tard ses projets d'investissements prévus après l'été. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, qui a interrogé 6.000 chefs d'entreprise en France au mois de septembre.

Tous les secteurs ou presque sont concernés. "Les craintes sont fortes dans le secteur des banques-assurances, les transports, les commerces, notamment la restauration", souligne Pierre-Antoine Gailly, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. A l'inverse, les secteurs de la construction et les services à la personne prévoient davantage d'investissements en 2011.

"Tout le monde a le pied sur le frein"

L'hôtellerie est particulièrement touchée. A l'image de Ted Biegas, patron d'un hôtel à Orléans. Ce dirigeant souhaitait offrir une troisième étoile à son hôtel, acheté en 2004. Des travaux devaient démarrer en septembre pour une valeur de 600.000 euros.

Face aux garanties demandées par son banquier, l'entrepreneur a renoncé à ses travaux. "Alors que mon entreprise fait des bénéfices, mon banquier m'a demandé des tas de papiers et des projections sur plusieurs années", confie t-il. "Tout le monde a le pied sur le frein et personne n'ose investir pour que la machine reparte", déplore t-il.