Renégociation de son assurance emprunteur : "des économies énormes à réaliser"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La possibilité offerte vendredi par le Conseil constitutionnel de renégocier tous les ans son assurance emprunteur pour l'achat d'un bien immobilier est la promesse d'économies non-négligeables pour les Français.

Quand vous achetez un appartement ou une maison, il faut souscrire une assurance. Celle de votre banque qui vous accorde le crédit est souvent plus chère qu'ailleurs. Désormais, vous avez le droit de la renégocier tous les ans, le Conseil constitutionnel a validé le principe vendredi. "Les personnes qui ont souscrit il y quatre ou cinq ans vont pourvoir résilier leur assurance emprunteur et enfin comparer, ce qu'elles ne pouvaient pas faire jusqu'à présent", se réjouit Maëlle Bernier, du courtier meilleurtaux.com, interrogée par Europe 1.

Économies substantielles. Selon cette spécialiste, la décision du Conseil constitutionnel est très positive pour les Français. "Il faut savoir qu'il y a des économies énormes à réaliser. Entre une assurance emprunteur souscrite chez sa banque et une assurance prise auprès d'un assureur autre, le coût peut varier du simple au triple, voire au quadruple selon les profils", explique Maëlle Bernier. Par exemple, "pour un emprunt de 200.000 euros sur 20 ans, vous pouvez être assuré avec les mêmes garanties (c'est la condition sine que non pour que le contrat soit accepté) pour 70 euros par mois auprès d'une banque et à 20 euros par mois auprès d'un autre assureur. Une économie de 50 euros, ce n'est pas rien."