Renault :"Une grave atteinte à ma dignité"

  • A
  • A
Partagez sur :

Michel Balthazard, membre du comité de direction de Renault, réfute les accusations d'espionnage.

Propos recueillis par Fabien Cazeaux