Renault souhaite vendre une partie de son parc immobilier

  • A
  • A
Renault souhaite vendre une partie de son parc immobilier
Partagez sur :

Le constructeur automobile français Renault souhaite céder un sixième de son patrimoine immobilier dans le monde, soit un milliard d'euros, pour améliorer sa situation financière.

Face à une situation financière tendue, Renault a décidé de vendre un sixième de son patrimoine immobilier, a indiqué mardi un représentant syndical, confirmant une information du quotidien Le Monde.Ce projet, présenté en comité central d'entreprise et en comité de groupe la semaine dernière, devrait rapporter un milliard d’euros.

Les biens seront être cédés entre 2009 et 2010 pour être loués ensuite par Renault. Mais ni le Technocentre de Guyancourt, dans les Yvelines, ni les sites industriels ne sont concernés par ce projet "qui n'aura aucune incidence sur l'emploi", a ajouté un représentant syndical.

Interrogée peu avant cette décision, la direction de Renault a rappelé qu'elle avait annoncé, lors de la présentation de ses résultats en février, son intention de céder des actifs immobiliers. Le groupe avait à l'époque affirmé que sa priorité numéro un était de retrouver un flux positif de trésorerie, avec à la clé des mesures d'économies, une baisse des investissements et des réductions d'effectifs.

Le groupe, confronté à la chute des marchés automobiles, a enregistré un recul de 30,8% de son chiffre d'affaires consolidé au premier trimestre 2009, à 7 milliards d'euros. Son endettement s'est accru de 5,9 milliards d'euros en 2008 pour s'établir à 7,9 milliards, sous l'effet d'une forte baisse de l'activité.