Renault : Pélata va quitter le groupe

  • A
  • A
Renault : Pélata va quitter le groupe
Partagez sur :

Il avait déjà dû abandonner ses fonctions de n°2 après la fausse affaire d'espionnage.

Le constructeur automobiles Renault a annoncé jeudi le départ de son ancien numéro deux, Patrick Pélata, 56 ans, qui avait abandonné ses fonctions à la suite de la fausse affaire d'espionnage. "M. Pélata quittera l'entreprise au 16 août", a déclaré une porte-parole, sans plus de détails.

Patrick Pélata avait dû renoncer à sa fonction de directeur général délégué aux opérations de Renault en avril 2011. L'ancien bras-droit de Carlos Ghosn payait le prix de la fausse affaire d'espionnage qui avait éclaboussé le constructeur automobile français en janvier 2011.

Il avait toutefois continué à travailler au sein de la structure commune à Renault et Nissan, RNBV, une société de droit néerlandais qui pilote les projets de l'alliance et coordonne leurs activités communes comme, par exemple au niveau des achats, les relations avec les fournisseurs.