Renault : la Micra, le cadeau de Flins

  • A
  • A
Renault : la Micra, le cadeau de Flins
La prochaine Micra de Nissan sera produite à Renault Flins@ MAXPPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE - 82.000 Micra, c'est la contrepartie de Renault après l'accord de compétitivité.

Soulagement pour l'usine Renault de Flins, dans les Yvelines. Confirmant une information du Figaro, le constructeur automobile a annoncé vendredi que la prochaine génération de la Micra de Nissan serait produite sur le site. 82.000 véhicules de la marque japonaise seront fabriqués chaque année à partir de 2016.

Un engagement de Renault. Cette annonce correspond à un engagement de la direction de Renault dans le cadre de l'accord de compétitivité conclu le mois dernier avec les syndicats. Ces derniers ont accepté un gel des salaires, un allongement du temps de travail et le non-remplacement de 7.500 emplois d'ici à 2016. En échange, le constructeur automobile s'est engagé à augmenter de 180.000 le nombre de véhicules produits en France, dont 80.000 devaient provenir des partenaires du constructeur, c'est-à-dire Nissan et Daimler.

>> LIRE AUSSI : Renault : les termes du "deal"

"D'autres opportunités pourraient se présenter (avec des partenaires) que nous ne manquerions pas d'étudier", a précisé un porte-parole du groupe de Renault. De son côté, Carlos Ghosn, PDG de l'alliance Renault-Nissan, a assuré que "les efforts consentis par les salariés dans le cadre de l'Accord Renault commen[çaient] à porter leurs fruits. Renault est bien sur la trajectoire des engagements pris".

Si aucun accord n'avait été trouvé, l'usine de Flins figurait "en première ligne" sur la liste des sites à fermer selon les syndicats. Le site produit actuellement la Clio et la Zoé électrique.