Renault confirme avoir versé 250.000 euros

  • A
  • A
Renault confirme avoir versé 250.000 euros
La marque au losange a confirmé avoir versé 250.000 euros à sa source mystérieuse.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le constructeur a confirmé avoir payé son informateur anonyme à l’origine du scandale.

Renault a bien payé 250.000 euros à une source anonyme, dont les dénonciations sont à l'origine des soupçons d'espionnage industriel qui secouent le groupe depuis plusieurs semaines. "Nous serions dans un ensemble de l'ordre de 250.000 euros", a indiqué Me Jean Reinhart, l'avocat de Renault, au micro Europe 1. Cette somme importante apparaît comme beaucoup plus réaliste que les 100.000 euros initialement évoqués pour une affaire d'espionnage industriel international. Il est de plus possible que des intermédiaires aient touché leur part.

Dans son édition de ce mercredi, c'est Le Canard Enchaîné qui a révélé le versement de 250.000 euros par Renault à sa source pour son enquête au sein du groupe entre octobre et décembre 2010. Selon le journal satirique, cette source mystérieuse attendrait encore 200.000 euros puis 900.000 euros pour apporter des preuves de ses dires. Ces deux dernières sommes ne sont pas confirmées par le constructeur.

Après avoir crié à l'espionnage, la direction de Renault évoque désormais la thèse d'une "manipulation" dans cette affaire qui a conduit au licenciement de trois de ses cadres. Les commissions rogatoires internationales lancées par le parquet de Paris pour vérifier, sur la base des accusations anonymes, l'existence de comptes appartenant à ces cadres au Liechtenstein et en Suisse pourraient revenir cette semaine.