Rémunération des patrons : Emmanuel Macron n'est pas pour une loi

  • A
  • A
Rémunération des patrons : Emmanuel Macron n'est pas pour une loi
Emmanuel Macron a publiquement contredit le Premier ministre sur l'encadrement des salaires des patrons. @ FAROUK BATICHE / AFP
Partagez sur :

PAS D'ACCORD - Le ministre de l'Economie a contredit François Hollande et Manuel Valls sur la rémunération des patrons. 

Emmanuel Macron a marqué une nouvelle fois son désaccord avec Manuel Valls. Le ministre de l'Economie a estimé jeudi que la loi n'était "pas la bonne méthode" pour encadrer la rémunération des patrons. Quelques heures plus tôt sur RTL, Manuel Valls avait affirmé la nécessité de "légiférer" sur ce dossier

"Pas une bonne méthode". "Je pense que la loi n'est pas la bonne méthode", a déclaré Emmanuel Macron devant une conférence d'investisseurs. "C'est au monde économique de montrer qu'il est à la hauteur de cela, sinon, celles et ceux qui proposent aujourd'hui une loi seront légitimes dans quelques temps à la faire", a-t-il ajouté. 

Ces propos apparaissent en contradiction avec ceux du Premier ministre Manuel Valls, qui a déclaré jeudi qu'il fallait "légiférer" sur la question des salaires des patrons, le patronat n'ayant selon lui pas "respecté" ses engagements sur ce sujet. Et mardi, François Hollande a menacé les organisations patronales, au nom de "l'exigence morale", d'une modification de la loi si "rien ne se fait" au sujet de la rémunération des dirigeants d'entreprises.

"Sur les sujets que je porte, je fais des propositions. Après je respecte les arbitrages en tant que ministre", a déclaré Emmanuel Macron, niant être en opposition avec le chef du gouvernement. "Si j'étais en désaccord avec ce que fait le gouvernement, j'aurais moi-même pris mes responsabilités. Ce n'est pas le cas", a-t-il ajouté.