Réduction des dépenses : première réunion tendue

  • A
  • A
Réduction des dépenses : première réunion tendue
François Hollande et Jean-Marc Ayrault vont organiser avec les ministres la réduction de la dépense publique samedi.@ MAXPPP
Partagez sur :

François Hollande réunit samedi le conseil national des dépenses publiques après avoir annoncé aux ministres les économies à réaliser.

L’INFO. Au menu : la soupe à la grimace. François Hollande réunit pour la seconde fois le conseil national des dépenses publics. Les membres du gouvernement sont convoqués afin de trouver des idées qui permettront de réaliser plus de 50 milliards d'euros d'économies d'ici 2017. Pendant la semaine, tous les ministres se sont vu détailler les efforts qu’ils devront faire dans leur domaine.

Ca se précise. La mission n’est pas simple parce que les économies risquent de faire mal aux politiques publiques engagées depuis deux ans. Le cap a été donné il y a plus de trois semaines par François Hollande, mais désormais ce sont les coupes réelles qui se précisent. L’objectif de la journée : dégager des mesures qui permettront d'atteindre les objectifs.

Presque tous concernés. Pendant la semaine, le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, a reçu les ministres pour leur demander un effort historique. Aucun ministère n’est plus sanctuarisé, exception faite à celui de l'Emploi.

Et les premiers reçus samedi à l’Elysée sont d’ailleurs ceux qui vont devoir se serrer encore plus la ceinture : le Logement, l'Education ou encore l'Enseignement supérieur, qui représente un gros budget, selon un conseiller de Bercy. Déjà fortement touché par les précédentes vagues d’économies, la Défense devrait également à nouveau être mise à contribution.

Pas le choix. Certains ministres ne cachent pas leur inquiétude sur les coupes sombres qu'on leur demande, mais chez Bernard Cazeneuve comme à l'Elysée, on affiche une grande fermeté. "On n'a plus le choix !", expliquent les équipes.

De leur côté, les patrons sont prêts à réagir. Lorsqu’il a été annoncé, ils ont salué le pacte de responsabilité, mais en coulisses, ils ont tous peur que le gouvernement s'enlise dans la mise en route du plan.

Cela dit, pour des annonces, il faudra attendre encore un peu, la réunion ne devrait pas donner lieu à une communication officielle.

sur le même sujet, sujet,

LES FAITS - Hollande : création d'un "conseil stratégique de la dépense publique"

PORTRAIT - Hollande lance sont "Conseil" de la rigueur

POLEMIQUE - Fonctionnaires : aux origines de la "polémique Peillon"

INTERVIEW - Cazeneuve : "baisser les impôts à partir de 2016"